Projet LymphoTau – Guillaume Dorothée

Nom du projet : LymphoTau
Chercheur lauréat : Guillaume DOROTHEE
Laboratoire du chercheur : 
Inserm, Sorbonne Université, UMRS 938 – Centre de Recherche Saint-Antoine, Team Immune System and Neuroinflammation, Hôpital Saint-Antoine, Paris, France

Des travaux récents suggèrent que les protéines Tau impliquées dans la maladie d’Alzheimer déclencheraient une réaction de certaines cellules immunitaires, appelées lymphocytes T, qui contribueraient au processus pathologique. Nous cherchons à mieux comprendre le rôle de ces cellules, et évaluer l’impact de leur modulation sur l’évolution de la maladie.

/ Rôle et potentialités thérapeutiques des cellules T dans les Tauopathies

La réaction neuroinflammatoire innée joue un rôle majeur dans la maladie d’Alzheimer. En parallèle, des données récentes suggèrent également une implication de l’immunité adaptative, et plus particulièrement des cellules T, dans la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer. Néanmoins, l’impact sur la progression de la maladie des réponses lymphocytaires T associées à chacun des déterminants protéiques cette pathologie, à savoir le peptide Aβ et la protéine Tau pathologique, reste très mal défini. Plusieurs études suggèrent un rôle complexe des réponses T anti-Aβ, potentiellement délétère ou bénéfique suivant le type de cellules T impliquées. A ce jour rien n’est connu des relations entre lymphocytes T et pathologie Tau. Nos résultats préliminaires dans un modèle murin de Tauopathie suggèrent que la pathologie Tau induit le développement de réponses lymphocytaires T contribuant à la progression de la maladie. Néanmoins, la nature exacte des cellules T potentiellement impliquées reste encore mal définie, ainsi que l’impact sur la pathologie Tau de leur modulation.

Les objectifs de notre projet consistent à :

  • Etudier l’impact des cellules T CD4+ et T CD8+ sur la progression de la pathologie Tau;
  • Evaluer dans un modèle de Tauopathie le potentiel thérapeutique d’une approche innovante d’immunomodulation des réponses lymphocytaires T.
Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK