Des « mini-cerveaux » humains Alzheimer, un espoir pour la recherche de demain ?

Porteur de projet : Jean-Philippe Deslys
Laboratoire : Laboratoire Sepia (Jean-Philippe Deslys)
Service d’étude des prions et infections atypiques
Site CEA Fontenay aux Roses

Les avancées récentes sur les cellules souches permettent désormais la reconstitution en laboratoire d’organes en 3 dimensions (3D). Parmi les organes reconstitués, les chercheurs ont pu générer des mini-cerveaux, permettant ainsi de pousser encore les limites des recherches. Dans le domaine de la maladie d’Alzheimer, les cellules de patients atteints des formes familiales ont servi à créer des mini-cerveaux Alzheimer. Ces mini-cerveaux présentent les caractéristiques neuropathologiques connues de la maladie. Toutefois, peu d’indices sont encore disponibles sur les mécanismes moléculaires de l’apparition de ces caractéristiques. Le projet financé vise à :

  1. Cartographier l’expression de gènes simultanément
  2. Corréler les résultats obtenus avec les troubles fonctionnels des neurones au cours du temps, avec une précision spatiale inégalée.

Ces nouvelles approches sont très prometteuses et permettent une amélioration nette des connaissances concernant les mécanismes moléculaires précoces, c’est-à-dire avant même l’apparition des atteintes intellectuelles chez les patients.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK