Quel rôle pour le récepteur A2A astrocytaire dans les Tauopathies ?

Dans la maladie d’Alzheimer, l’accumulation de protéine Tau hyperphosporylée est responsable de la dégénérescence des neurones. Mais les mécanismes de ce phénomène restent peu clairs et et nécessitent une exploration approfondie.

Des travaux récents ont mis en évidence l’implication de récepteurs à la surface d’un certain type de neurone appelés « astrocytes » dans la propagation de ces lésions. Ces récepteurs adénosynergiques A2A seraient activés anormalement et conduiraient au développement de la protéine Tau ainsi qu’à une inflammation dans diverses zones du cerveau.

L’objectif général de ce projet est de déterminer le rôle des récepteurs A2A astrocytaires sur développement de la maladie d’Alzheimer et les troubles cognitifs associés et de mettre en lumière de nouvelles cibles potentielles à l’élaboration d’un traitement contre la maladie.

Découvrez le résumé scientifique du projet ADOMENOTAU, porté par David Blum :

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK