Mécanisme des altérations synaptiques dans un modèle murin de maladie d’Alzheimer

Les patients atteints de maladie d’Alzheimer présentent une diminution importante du nombre de synapses dans leur cerveau. Ces synapses se forment entre plusieurs neurones grâce à leur prolongement filamenteux que l’on appelle les dendrites.

Dans certaines formes familiales de la maladie d’Alzheimer, la perte de ces synapses est précédée par un élargissement du cou des épines dendritiques qui sont des excroissances situées sur la membrane des dendrites.

Les objectifs de ce projet sont d’étudier comment le changement de morphologie de ces épines dendritiques peut affecter le fonctionnement des synapses et quels sont les mécanismes de ce changement de forme. Cela pourrait permettre de mieux comprendre la physiopathologie de ces formes familiales de maladie d’Alzheimer et d’ouvrir le champ des possibles concernant des nouvelles cibles thérapeutiques.

Découvrez le résumé scientifique du projet Alzspine, porté par Serge Marty :

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK