Facteurs génétiques de la Maladie d’Alzheimer et dérégulation synaptique

Plusieurs hypothèses suggèrent que la part de la génétique dans la survenue de la maladie d’Alzheimer est plus importante qu’il n’y paraît. La présence de ces facteurs génétiques pourrait expliquer pourquoi la diminution du nombre de synapses, les connections entre les neurones, intervient de façon très précoce dans certaines formes de la maladie.

L’objectif de ce projet est d’identifier les facteurs génétiques de la maladie d’Alzheimer impliqués dans le perte synaptique, d’établir si ces facteurs génétiques peuvent avoir un lien avec la production et la toxicité des protéines amyloïdes ou s’ils peuvent agir de façon totalement indépendante des protéines amyloïdes via la protéine Tau ou d’autres composants des neurones. Ce travail pourrait ouvrir de nouvelles approches thérapeutiques ciblant un événement précoce de la maladie d’Alzheimer, la perte synaptique.

Découvrez le résumé scientifique du projet Syn-Alz, porté par Jean-Charles Lambert :

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK