Comment établir une cartographie des récepteurs à la sérotonine ?

Nom du projet : Projet SeroSix
Chercheur lauréat : ZIMMER Luc
Laboratoire du chercheur :
Equipe BIORAN (Biomarqueurs radiopharmaceutiques et neurochimiques),
Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1, CNRS, INSERM), 
CERMEP-Imagerie du Vivant, Hospices Civils de Lyon

Vers l’imagerie moléculaire des récepteurs à sérotonine 5-HT6 au décours de la maladie d’Alzheimer.

La mise au point de molécules radioactives injectables à l’homme (ou radiopharmaceutiques utilisés en médecine nucléaire) est cruciale pour l’imagerie moléculaire de cibles cérébrales. Parmi celles-ci, les récepteurs de la sérotonine et, plus particulièrement, les récepteurs de la famille 5-HT6 reçoivent une attention particulière en raison de leur implication dans la cognition. Ainsi au niveau international, plusieurs laboratoires universitaires et sociétés pharmaceutiques misent actuellement leur stratégie sur la recherche de molécules ciblant ces récepteurs 5-HT6 dans le but de rendre plus efficace les traitements disponibles (anticholinestérasiques) et de stimuler la cognition des sujets atteints de la maladie d’Alzheimer.

Notre laboratoire a développé et exploré au niveau préclinique la première molécule marquée au fluor radioactif permettant de visualiser par imagerie cette famille de récepteurs. Notre objectif est d’utiliser ce radiopharmaceutique pour la première fois chez l’homme, le sujet sain puis le sujet atteint de la maladie d’Alzheimer, afin d’établir une cartographie comparative de la densité des récepteurs 5-HT6 et d’avoir des arguments en faveur d’un ciblage spécifique de ce récepteur pour stimuler les fonctions cérébrales résiduelles des malades.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK