Comment identifier les bio-marqueurs précoces de la maladie ?

Nom du projet : Projet MicroMAD
Chercheur lauréat : RASSENDREN François
Laboratoire du chercheur :
Institut de Génomique Fonctionnelle
Département Neuroscience CNRS UMR 5203
INSERM U1191 Université de Montpellier

Bio-marqueurs inflammatoires microgliaux dans la maladie d’Alzheimer

Les microglies sont les macrophages résidents du système nerveux central, dont les rôles bénéfiques et délétères dans la maladie d’Alzheimer sont bien établis. Les microglies de par leur capacité exprimer un répertoire de gènes spécifiques à la réponse inflammatoire représentent des cibles thérapeutiques potentielles dans l’identification de bio-marqueurs spécifiquement associés aux différents stades de la maladies. Cependant, notre connaissance des différents phénotypes microgliaux reste encore trop limitée. De plus les microglies représentent une population hétérogène et minoritaire au sein du système nerveux qui reste difficile à étudier.

Nous avons développé une approche permettant d’analyser l’expression des gènes au sein de la microglie spécifiquement associée aux plaques amyloïdes. A partir de ces résultats, nous proposons d’identifier et de valider, dans un premier temps dans un modèle murin de la maladie, puis chez l’homme, de nouveaux bio-marqueurs de la maladie. Projet MicroMAD.

Ce projet se place à l’interface entre la recherche pré-clinique et clinique, et repose sur une interaction étroite entre chercheurs académiques et cliniciens spécialisés dans l’identification de bio-marqueurs de pathologies chroniques du système nerveux. A terme ce projet pourrait permettre d’identifier des bio-marqueurs précoces de la maladie, facilitant l’établissement des diagnostics.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK