Quel est l’impact d’une neuroinflammation sur le développement de la maladie ?

Nom du projet : Projet VIP Project
Chercheur lauréat : PARIENTE Jérémie
Laboratoire du chercheur :
CHU de Toulouse, Service de Neurologie Toulouse NeuroImaging Centre (ToNIC) UMR 1214 Inserm/Université Paul Sabatier Toulouse III)

Etude en imagerie moléculaire de l’effet du VX-745 sur la neuroinflammation cérébrale dans la maladie d’Alzheimer.

La littérature récente suggère que la neuroinflammation au niveau cérébral pourrait jouer un rôle important dans les maladies neurodégénératives. Cette neuroinflammation pourrait donc être une cible potentielle pour traiter les patients atteints de la maladie d’Alzheimer (MA). Un nouveau composé, appelé VX-745, semble être un médicament anti-inflammatoire prometteur qui permettrait de réduire l’inflammation dans la MA. Par ailleurs, de nouveaux outils d’imagerie cérébrale ont été développés qui permettent d’évaluer la neuroinflammation in vivo chez l’homme, via l’utilisation de radioligands spécifiques en tomographie par émission de positons (TEP). Parmi eux, le [18F]DPA-714 a récemment été choisi par le consortium européen sur l’imagerie de la neuroinflammation dans les maladies neurodégénératives (INmind) comme « gold standard » pour l’imagerie TEP de la neuroinflammation.

Dans ce projet, nous proposons de mesurer la neuroinflammation en utilisant le [ 18F]DPA-714 en TEP, afin d’évaluer, chez des patients atteints de MA, l’effet du VX – 745 sur la neuroinflammation cérébrale, dans une étude monocentrique en double aveugle randomisée et contrôlée contre placebo.

Nous faisons l’hypothèse que l’inflammation cérébrale serait un déclencheur de l’évolution clinique de la MA et que la lutte contre l’inflammation avec un médicament spécifique pourrait modifier l’évolution des patients et ralentir le déclin cognitif.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK