/ Un consortium de recherche international contre la maladie d’Alzheimer

Le consortium de recherche « International Genomics of Alzheimer’s Project » créé en 2011, avec le soutien de la Fondation Alzheimer, a pour objectif la réalisation de génotypages de malades d’Alzheimer afin de mettre en évidence de nouveaux facteurs de susceptibilité génétique.
Ce consortium est coordonné par Jean-Charles Lambert (Inserm U1167, Lille).

La compétition scientifique internationale dans ce domaine est intense et seuls quelques pays dont la France sont susceptibles de réaliser de tels programmes qui nécessitent :

  • de larges échantillons de cas et de témoins (plusieurs milliers)
  • des plates-formes de génotypage à haut débit automatisées pour analyser plusieurs millions de mutations simultanément chez plusieurs dizaines de milliers d’individus
  • des équipes susceptibles d’analyser ces gigantesques volumes d’information.

/ Les génomes au service de la recherche sur la maladie d’Alzheimer

Plusieurs séries d’analyse génomique ont été conduites depuis le lancement de ce consortium réunissant à chaque fois des échantillons de plusieurs équipes françaises, européennes et des Etats-Unis.

En moins de 3 ans, au sein du programme IGAP, les chercheurs ont réussi à trouver plus de gènes qu’au cours des 20 dernières années.

Le prochain séminaire Igap se tiendra les 29 et 30 novembre 2018, à Paris.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK