Quelle prise en charge en dehors de traitements médicamenteux ?

Les thérapies non médicamenteuses proposent le plus souvent des séances de stimulation cognitive. Ces séances peuvent comporter de la rééducation orthophonique, des séances de réhabilitation par des équipes dites ESAD (Equipes Spécialisée Alzheimer à Domicile, qui dépendent des Services de Soins Infirmiers ou SSIAD du secteur du domicile). Leur objectif est de maintenir le plus longtemps possible les capacités fonctionnelles ou de communication du patient.

Ces séances ont prises en charge par la Sécurité Sociale dans le cadre de l’ALD n°15. D’autres modalités d’accompagnement à domicile sont à l’étude dans le domaine de la domotique, des « Serious games » ou des nouvelles technologies.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK