De nombreux essais thérapeutiques testant de nouveaux médicaments sont en cours partout dans le monde. Ils sont désormais internationaux, dans le but de recruter le plus possible de malades volontaires pour participer à ces recherches.

Tous les malades peuvent prétendre à cette participation, le plus souvent au sein de centres spécialisés. Les nouveaux traitements actuellement évalués visent les mécanismes pathologiques eux-mêmes de la maladie et non plus à pallier le dysfonctionnement des neurones. Hélas, la maladie d’Alzheimer est complexe et concerne un organe lui-même encore très mal connu. Ceci explique les récents échecs thérapeutiques.

Il est probable que pour traiter efficacement la maladie, il faille recourir à des associations de molécules. Dans l’attente d’un traitement curatif, pouvoir stopper l’évolution serait déjà une grande victoire, sous réserve que le diagnostic soit le plus précoce possible.

/ En savoir plus

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK