Les traitements actuels sont-ils efficaces ?

Les traitements actuellement disponibles sur le marché appartiennent à la famille des anticholinestérastiques (donepezil, galantamine, rivastigmine) ou des antiglutamatergiques (memantine). Ces médicaments sont dits « symptomatiques », c’est-à-dire qu’ils peuvent améliorer certains symptômes de la maladie (capacités attentionnelles, troubles du comportement). En aucun cas ils n’agissent sur les mécanismes propres de la perte neuronale.

Leur efficacité est modeste, parfois même peu perceptible, mais elle existe et a été confirmée dans plusieurs études scientifiques rigoureuses et indépendantes. Ce qui est montré c’est une pente de déclin cognitif et fonctionnel moindre sous traitement que sous placebo. Les patients continuent à s’aggraver, parfois après un plateau plus ou moins long, mais moins vite sous traitement. Cet effet a cependant été jugé trop modeste par la Commission de Transparence de la Haute Autorité de Santé pour justifier la poursuite de la prise en charge de ces traitements par la Sécurité Sociale.

Un arrêté ministériel a donc décidé de leur déremboursement en France à partir du 1er Août 2018. D’autres pays européens, comme au Royaume Uni ou en Allemagne, continuent à prendre en charge ces traitements.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK