Certains traitements sont-ils à éviter quand on est malade ?

Oui. Il s’agit en particulier des traitements « anticholinergiques » qui vont contrecarrer l’effet du neurotransmetteur « acétylcholine » dans le cerveau. Ce neurotransmetteur est déjà déficitaire à cause de la maladie, inutile d’accentuer ce déficit à cause de traitements non adaptés ! Il s’agit en particulier de certains traitements de l’incontinence urinaire, de certains somnifères ou anxiolytiques.

En outre, il convient de rappeler que les traitements neuroleptiques (habituellement prescrits dans certaines maladies psychiatriques comme la psychose, la schizophrénie…) ne sont pas de bonnes solutions pour soigner les troubles comportementaux sévères de la maladie d’Alzheimer. Ils ont des effets indésirables nombreux et sont délétères pour les fonctions cognitives. Leur emploi doit donc être strictement encadré et après avoir essayé d’autres solutions alternatives.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK