Comment communiquer avec une personne souffrant de cette maladie ?

La communication avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut s’avérer délicate après quelques années d’évolution, car le langage est une fonction fréquemment atteinte dans la maladie.

Le discours du malade peut apparaître appauvri, il cherche ses mots ou dit un mot pour un autre. Il faut parfois un peu d’habitude et beaucoup de patience pour comprendre ce qu’il veut dire. Il peut aussi avoir des troubles de compréhension, et il convient dans ce cas de simplifier les phrases ou les questions qu’on lui pose. Il faut préférer des questions fermées où la réponse attendue est soit oui, soit non (« Veux-tu manger du poisson ? »), plutôt que des questions ouvertes (« Que veux-tu manger ce soir ? »).

La prise en charge par une orthophoniste a pour objectif principal de maintenir et de mettre en place de nouvelles stratégies de communication.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK