Quel est le délai entre les premiers symptômes et le moment où la maladie est invalidante ?

Il s’écoule généralement plusieurs années entre la plainte initiale et l’apparition d’une perte d’autonomie, définie par la nécessité d’une aide extérieure pour réaliser certains actes de la vie quotidienne (transports, finances, communication, gestion du traitement, préparation des repas, entretien du domicile, etc).
Il faut souvent plus de 10 ans depuis les premiers symptômes pour que la maladie devienne sévère avec nécessité d’intégrer une structure d’accueil pour personne âgée dépendante.

Il existe plusieurs grades de la maladie d’Alzheimer. Selon la classification internationale (DSM5), on distingue les troubles neurocognitifs mineurs, c’est-à-dire sans retentissement sur les activités de vie quotidienne, et les troubles neurocognitifs majeurs (ce qui correspond à l’acception du terme médical de démence utilisé jusqu’à là) quand l’autonomie est compromise. En effet, les patients atteints de maladie d’Alzheimer à un stade évolué ont besoin d’assistance pour la préparation des repas, la gestion des finances, la prise des médicaments, les déplacements à l’extérieur du domicile, l’utilisation du téléphone, voire pour la communication avec autrui…

D’autres classifications ou critères diagnostiques parlent de maladie d’Alzheimer prodromale pour les stades débutants de la maladie, puis de stades légers à modérés, puis sévères de « démence ».

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK