Pourquoi l’agressivité est-elle souvent retrouvée ?

L’agressivité est plutôt un symptôme comportemental rencontré au stade sévère de la maladie. Ce n’est pas un symptôme obligatoire de la maladie et la majorité des malades ne seront jamais agressifs.

Dans un premier temps, il convient de rechercher une cause à cette agressivité, qui peut être en lien avec un autre problème de santé comme une douleur, une infection, une constipation, une phlébite, un problème cutané… En l’absence de cause somatique à cette agressivité, il faut alors s’interroger sur l’environnement proche du malade : a-t-il des hallucinations, des difficultés à reconnaître les personnes ou les lieux ? Est-il anxieux ? Refuse-t-il le contact des gens ou de l’eau lors de la toilette ? Le mieux est d’adopter une attitude apaisante et calme. Certains traitements psychotropes pourront être utilisés en cas d’agressivité majeure.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK