Existe-t-il un handicap physique ?

La maladie d’Alzheimer n’entraîne pas de paralysie musculaire, comme d’autres maladies neurologiques.

Néanmoins, même si le principal handicap lié à cette maladie est d’ordre intellectuel (mémoire, langage, orientation…), les patients peuvent présenter certaines difficultés d’ordre physique, comme pour la programmation et la réalisation des gestes fins (enfiler un vêtement, le boutonner, lacer ses chaussures).

Il peut aussi exister dans certains cas d’importantes difficultés d’analyse visuelle gênant l’appréciation des distances ou la précision des gestes. Ces personnes ont alors un handicap similaire aux malvoyants. On parle de forme « postérieure » (en référence à la partie du cerveau qui traite les informations visuelles) de maladie d’Alzheimer.

Ce site web utilise des cookies permettant assurant des mesures d'audience, ainsi que le partage ou la redirection vers les réseaux sociaux. (En savoir plus)
OK