Alzheimer-LES ACTUS-Rapport
fr en
La campagne de collecte de dons 2017 est lancée !        Colloque « La souffrance dans les maladies neurodégénératives », 13 juin 2017 à Paris        Inscrivez-vous sur le MOOC La Maladie d'Alzheimer : tout ce que vous avez toujours voulu savoir.         Maladie d’Alzheimer et démences apparentées : un numéro spécial du BEH        
Suivez-nous
alzheimer:facebook
alzheimer:twitter

Rapport

Dans un rapport très complet publié par la revue The Lancet Neurology, 30 chercheurs du monde entier* font le point sur l’état de la recherche et des prises en charges de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées, et invitent à des actions et engagements concertés pour lutter contre ces fléaux.

Ce rapport de 78 pages sera présenté ce jour, 15 mars 2016, à Bruxelles, aux Commissaires du Parlement Européen.

Les travaux de la Commission du Lancet Neurology ont été coordonnés par le Prof Bengt Winblad du Centre de recherche sur la maladie d’Alzheimer au Karolinska en Suède. Trois chercheurs français, le Prof Sandrine Andrieu (Toulouse), le Prof Bruno Dubois (Paris) et le Prof Philippe Amouyel (Lille), également Directeur général de la Fondation et du Labex Distalz, et Président du JPND, ont participé, en tant qu’experts, à la rédaction de ce rapport. De plus, trois membres, actuels ou anciens, du Conseil scientifique international de la Fondation, le Prof Martin Knapp (RU), le Prof Philip Scheltens (Pays-Bas) et le Prof Laura Fratiglioni ont également contribué à ce travail.

Ce document, repris dans son intégralité dans le n° d’Avril du Lancet Neurology, aborde tous les domaines : économie de la santé, épidémiologie, prévention, génétique, biologie, diagnostic, traitement, soin et éthique. Pour lutter contre la maladie d’Alzheimer, les auteurs invitent les agences gouvernementales à développer des partenariats multinationaux avec des centres de recherche académiques et des compagnies pharmaceutiques pour multiplier les moyens et partager les risques.

La Fondation Plan Alzheimer s’inscrit pleinement dans cette démarche de collaborations par ses actions de soutien aux différents champs de la recherche fondamentale, translationnelle, clinique et en sciences humaines et sociales et par sa stratégie d’animationqui visent à rassembler les compétences au niveau national et international.

L’âge est le premier facteur de risque de la maladie d’Alzheimer et avec l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de personnes malades ne cesse de progresser. En 2015, environ 47 millions de personnes sont atteintes par la maladie d’Alzheimer, et en 2030 ce chiffre devrait être de 75 millions. En 2050, ce seront plus de 131milions de personnes qui souffriront de la maladie d’Alzheimer dans le monde. A ce jour, aucun traitement n’existe pour ralentir ou guérir cette maladie.

« … Des actions concertées, non seulement entre chercheurs, mais aussi à tous les niveaux du monde politique sont nécessaires pour lutter contre la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées. … Nous avons besoin de moyens pour la recherche dans toutes ses dimensions, pour trouver un médicament efficace mais aussi pour améliorer la prise en charge  et la prévention. » reprend le Prof. Bengt Winblad.

« Ce rapport témoigne de l’esprit de collaboration unique qui anime aujourd’hui les chercheurs du monde entier. L’ampleur et la complexité du travail et des recherches nécessaires pour venir à bout de ce fléau sont telles que seul un effort international massif, tant en terme d’augmentation du nombre de chercheurs impliqués que du volume des investissements financiers, permettra de contenir à terme cette épidémie » indique le Prof. Philippe Amouyel.

Pour écouter l’interview de Philippe Amouyel, directeur de la Fondation et co-auteur de ce rapport, rendez-vous dans la rubrique Les Actus ou sur notre appli Alzheimer Infos

* Suède, France, Royaume-Uni, Australie, Danemark, Canada, Suisse, Italie, Luxembourg, Etats-Unis, Allemagne, Pays-Bas.


ensemble,
faisons avancer la Recherche
Je souhaite participer