Alzheimer-La recherche en France-Labex
fr en
La conférence nocturne "La diversité des altérations de la mémoire" aura lieu le mardi 25 avril à Lille        Le meeting « EuroTau » aura lieu les 27 et 28 avril 2017 à Lille        Inscrivez-vous sur le MOOC La Maladie d'Alzheimer : tout ce que vous avez toujours voulu savoir.         Maladie d’Alzheimer et démences apparentées : un numéro spécial du BEH        
Suivez-nous
alzheimer:facebook
alzheimer:twitter

Les labex, contraction de Laboratoires d'Excellence sont un des instruments du programme d’Investissements d’avenir (PIA) destiné à soutenir la recherche d'ensemble d'équipes sur une thématique scientifique donnée.

Parmi les appels à projets lancés par le Commissariat général à l’Investissement (CGI) en charge de la mise en œuvre du Programme, l’appel LabEx (Laboratoire d'Excellence) avait pour objectifs de doter de moyens significatifs les unités de recherche ayant une visibilité internationale, pour leur permettre de faire jeu égal avec leurs homologues étrangers, d’attirer des chercheurs et des enseignants-chercheurs de renommée internationale et de construire une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de haut niveau.

A lire ci-dessous :

Labex Distalz

Labex Brain

Labex Cortex

Labex MemoLife


Distalz : Développement de stratégies innovantes pour une approche transdisciplinaire de la maladie d'Alzheimer

Afin de poursuivre la dynamique de recherche du Plan Alzheimer 2008-2012, et en phase avec les politiques nationales et européennes, 7 unités ont décidé d'unir leurs compétences - de la recherche fondamentale aux sciences humaines et sociales - pour créer un laboratoire d'excellence unique et multidisciplinaire, DISTALZ, visant à accélérer la découverte et le transfert de solutions innovantes.

Logo Distalz

L'objectif est d'explorer les hypothèses actuelles et nouvelles de la physiopathologie de la maladie d'Alzheimer, notamment les voies métaboliques de la protéine amyloïde et de Tau, enrichies des découvertes génétiques récentes, et de tirer de ces connaissances, des hypothèses biologiques nouvelles transférables en clinique au travers de biomarqueurs ou de cibles thérapeutiques potentielles. L'approche transdisciplinaire de DISTALZ permettra la mise en place des bases biologiques, médicales, sociales et éthiques d’essais cliniques recrutant des individus et des patients identifiés comme présentant un risque maximum de maladie d'Alzheimer avant leur conversion vers la maladie. Cet objectif sera réalisé selon 4 axes:

  • Du gène aux hypothèses physiopathologiques : DISTALZ poursuivra la caractérisation de la composante génétique de la maladie d'Alzheimer et le décodage de l'héritabilité manquante, fournissant aux autres axes des hypothèses nouvelles;
  • Des hypothèses physiopathologiques aux voies biologiques : DISTALZ étudiera l'impact de ces gènes et des voies ainsi identifiés dans des modèles expérimentaux, centrés sur les mécanismes de régulation des activités protéolytiques modulant la production/dégradation de l’Aβ, sur l'implication des nouveaux fragments de l’APP, sur les fonctions classiques et nouvelles de Tau ainsi que sur la propagation de l'agrégation des protéines ;
  • Des voies biologiques aux cibles concrètes : DISTALZ développera des tests génétiques et biologiques, tenant compte des interactions avec d'autres maladies neurodégénératives et cérébrovasculaires dans une logique de médecine personnalisée;
  • Des cibles concrètes aux essais cliniques : DISTALZ accélérera le transfert de ces découvertes en clinique en facilitant l'accès à des patients caractérisés à un stade précoce de la maladie d'Alzheimer, anticipant les conséquences psychologiques, sociales et éthiques de ce diagnostic précoce.

DISTALZ développe des formations de haut niveau comprenant un master européen, une école d'été internationale ciblant médecins et scientifiques, des ateliers thématiques en sciences sociales et en éthique, et des formations pour les médecins généralistes. DISTALZ alloue des bourses aux post-doctorants et doctorants, ainsi que des fonds pour la participation à des réunions internationales, la mobilité entre laboratoires et des formations professionnelles adaptées.

DISTALZ a d’ores et déjà de fortes retombées scientifiques, économiques et sociétales. Il bénéficie du rapprochement avec des biotechs locales pour faciliter le développement de nouveaux biomarqueurs et cibles thérapeutiques, accélérant le transfert vers la clinique. Les stratégies de collaboration avec des entreprises nationales et internationales et d’autres start-up sont encouragées ainsi que la création d’entreprises. DISTALZ dévéloppe un plan d'information et de vulgarisation qui s'articulera autour de réunions scientifiques, et de conférences et publications pour le grand public. DISTALZ regroupe, sous une identité commune, une masse critique compétitive de chercheurs et de capacités de recherche, avec une visibilité internationale et une attractivité accrues capable de rivaliser et de collaborer avec d'autres centres d'excellence sur les maladies neurodégénératives dans le monde.

Pour en savoir plus...


Brain

BRAIN est une formidable opportunité d’initier de nouvelles idées et des projets transverses, en rassemblant un consortium pluridisciplinaire de scientifiques de renommée mondiale, dans le but de relever les plus grands défis en termes de recherche sur la neuroscience. Dans cette optique, BRAIN s’est construit sur la diversité et sur l’expertise complémentaire de ses partenaires et équipes, dans les champs d’application suivants :

  • imagerie haute définition;
  • biologie cellulaire des neurones;
  • physiologie des réseaux neurologiques;
  • comportement humain et animal;
  • mécanismes des troubles neurodégénératifs et comportementaux.

BRAIN met également l’accent sur les développements technologiques, le partage des ressources, l’éducation, en créant un centre de formation international pour la recherche en neurosciences, l’Ecole des Neurosciences de Bordeaux (ENB).

Pour en savoir plus...


Cortex

CORTEX est le fruit d’un regroupement multidisciplinaire unique visant à comprendre le cortex et la cognition. Il s’appuie sur une approche intégrative, fondée sur une étude systémique des réseaux et des interactions à des échelles multiples, depuis la cellule jusqu’à l’individu. La compréhension des fondements biologiques de la cognition, et des causes de ses dysfonctionnements éventuels, nécessite une connaissance fine de la génèse, de la structure et de la physiologie du cortex.

Les objectifs de CORTEX sont multiples :

  • permettre le développement de nouvelles méthodes de remédiation cognitive,
  • mettre au point de nouvelles procédures thérapeutiques efficaces
  • contribuer au développement des bio-technologies

Pour en savoir plus...


MemoLife

Le projet MemoLife regroupe l’ensemble des équipes de l’Institut de biologie de l’ENS (IBENS), le Centre Interdisciplinaire de Recherche en Biologie du Collège de France (CIRB) et deux équipes de l’unité de Neurobiologie de l’Ecole Supérieure de Physique Chimie Industrielle (ESPCI).

Memolife développe l’idée que le concept de mémoire se décline à tous les niveaux et envisage d’aborder tous les aspects liés à ce concept intégré de mémoire dans les systèmes vivants, de la molécule à la structure la plus développée qu’est le cerveau. L’objectif de MemoLife est de favoriser et développer les collaborations entre des biologistes de différents domaines mais aussi de privilégier les interactions avec des mathématiciens, des chimistes et des physiciens ayant un intérêt fort pour les processus biologiques.

Pour en savoir plus...


ensemble,
faisons avancer la Recherche
Je souhaite participer